conseils Assurance animaux

Souscrire à une assurance pour animaux de compagnie

Nos conseil pour une assurance pour animaux domestiques

Beaucoup de personnes avec qui j'ai l'occasion de discuter de la problématique des couvertures santé pour les animaux soulèvent cette question : pourquoi investir de l’argent pour payer une assurance de mon animal tous les mois alors que je peux très bien mettre cet argent sur un compte en banque en prévision d'un sinistre qui nécessitera une intervention vétérinaire ? La question revient aussi souvent, que j'ai décidé d'y consacrer un article sur mon site.

Conseils pratiques

Au premier regard cela peut paraître une très bonne idée. Tu économises et mets de côté uniquement ce que tu veux et tu le dépenses quand ton animal en a réellement besoins et non pas tous les mois. Mais (car il y a quelques « mais ») il existe des situations où cela ne peut pas marcher. Les voici

Devis assurance chiens pas cher

La première d'entre elles apparaît dans le cas des animaux les plus jeunes. Je le sais car j'en fais l’expérience tout récemment malheureusement. Mon petit chaton de 5 mois et demi s'est mis à vomir tous les jours, deux fois par jour. J'ai commencé à m’inquiéter et appelé un vétérinaire qui m'a tranquillement répondu qu'il est fort probable que le chaton avait avalé un corps étranger. Dans ce cas la première chose à faire serait d'effectuer une échographie de l’abdomen pour voir s’il y a un risque d'une occlusion intestinale, pouvant conduire à sa mort certaine en quelques semaines... rien que ça ! De plus si cela s'avère être vrai le chaton doit être opéré si on veut lui sauver la vie.

Concrètement, qu'est ce que ça veut dire dans le contexte qui nous intéresse ici, à savoir : est-ce une assurance pour animaux de compagnie serait ici plus utile que mon compte bancaire créé à cet effet ou bien le contraire ? Sachant que le prix d'une consultation chez mon vétérinaire est de 35 &euro, le prix d'une échographie abdominal est de 50 € et le prix d'une chirurgie abdominale est communiqué après un devis détaillé, en fonction de la gravité de chaque cas, mais en général son coût n'est jamais inférieur à 300 euro. Cela fait 385 euro; au minimum à débourser d'un coup

La question suivante se pose alors : Aurais-je pu économiser tout cet argent sur mon compte en 2 mois (j'ai adopté mon chaton fin novembre 2013 et l'accident est survenu fin janvier 2014) en y mettant l’équivalent d'une cotisation d'assurance pour animaux c'est à dire 30 euro; par mois maximum pour une formule la plus complète ? La réponse est non évidement ! J'aurais eu 60 euro; maximum, largement eu dessous de ma facture chez le vétérinaire !

Deuxième point qu'il faut soulever est l'incroyable progrès de la science et de la médecine vétérinaire. Mettre quelques dizaines d'euros par mois pour payer les frais de son vétérinaire pouvez avoir du sens il y a encore quelques années. Aujourd'hui la médecine vétérinaire a fait des progrès inestimable et propose à ses patients tout un éventail de soins, d’examens et d'analyses qui n'a absolument rien à envier à sa sœur la médecin d'Hippocrate. De nos jours on peut tout offrir à nos animaux : le dépistage des maladies graves et de longe durée, ou des maladies génétiques, les radiographies, les échographies ainsi que les soins comme la chimiothérapie et radiothérapie. Ce sont les procédés très coûteux évidemment et les assurances pour animaux rendent aujourd'hui possible de les offrir à nos animaux aussi.

Troisième point relève d'une toute autre sphère : psychologie humaine. Sommes nous tous aussi disciplinés pour pouvoir mettre rigoureusement de coté de l'argent qu'on est souvent tenter de dépenser autrement juste en prévention de couvrir un éventuel besoin ?

Vous qui lisez cet article posez vous cette question. Si la réponse est oui, l'assurance (quelle qu'elle soit) n'est peut-être pas du tout une bonne idée pour vous. Mais pour beaucoup d'entre nous elle est, et restera toujours une manière de couvrir les risques à venir sans pour autant y laisser sa fortune.

Pour conclure, le meilleur conseil que je puisse vous donner aujourd'hui serait tout simplement de combiner les deux options qui peuvent être très bien complémentaires. Cela reviendrait donc à d'une part mettre un peu d'argent de coté tous les mois, de quoi couvrir les frais moins importants comme des simples visites de contrôle, les vaccins, les vermifuges, etc. et d'autre part de choisir une assurance qui prendra en charge des soins nécessaires résultant d'un accident ou une maladie, où les frais d'examens, d'opérations, ou de séjours dans la clinique, peuvent être trop lourds à supporter d'un coup.

demande devis gratuit

Votre animal

Chien Chat Autre

Oui Non

Vos coordonnées

Demandez un rappel